17.09.2014

Réussir ses photos de cyclisme

17.09.2014

Réussir ses photos de cyclisme

Cycling Race 'Giro del Trentino' 2014

La bicyclette devient de plus en plus populaire et en faire des photos lors des compétitions est un vrai challenge.

Déplacements

Lors des compétitions de vélo, soit vous êtes sur une moto avec un pilote, soit en voiture et faites des  arrêts, soit stationnaire en bord de route. Dans tous les cas, la sécurité est primordiale, pour ne pas gêner les cyclistes et respecter aussi les spectateurs. Si vous devez vous garer en bord de route, faites-le correctement. Lors d’une course vous serez rarement seul et l’agitation peut vous faire oublier qu’il y a des spectateurs, des collègues, devant, derrière…

Cycling race - 101 Tour de France 2014

Choix du matériel et conditions atmosphériques

Lors des étapes de montagne, le temps change très vite, et lors de gros évènements tel que le Tour de France, le Giro ou la Vuelta, sans laissez-passer, vous devrez rester en position certainement plus de 5 heures et venir bien en avance. Autant avoir un œil sur la météo et de toute manière prévoir une solution pour la pluie, contre le froid et pour vous protéger du soleil et de la déshydratation.

Giro d'Italia 2014 - Cycling road race -

Anticipation

Si vous devez couvrir une compétition, même a un niveau local, il vous faut de l’organisation aussi bien dans le temps que dans l’instant. Dans le temps ; pour cela se renseigner sur les horaires de circulation, de fermeture de route, étudier sur une carte l’itinéraire course et hors course, celui qui vous permettra peut-être de faire un ou deux stops sur une étape sans pour autant gêner la course. Dans l’instant, choisissez bien votre sac ou sacoche et comment porter votre matériel, ayez l’appareil prêt (sans le cache de l’objectif) à portée de main. Avant le passage des coureurs, il y a toujours des choses intéressante : caravane publicitaire, spectateurs, paysage, vip…

Cycling race - 101 Tour de France 2014

Lumière et action

Une fois en place prenez le temps de la réflexion. Posez-vous des questions : Où va passer le cycliste, à droite, au centre, à gauche de la route ? Le paysage mérite-t-il d’être dans la photo ou devrais-je me concentrer sur le coureur avec un plan serré ? Où sera le soleil au moment du passage des cyclistes ? La situation sera-t-elle la même d’ici 1 heure ?

Ai-je le temps de mettre un boitier avec une télécommande ?

Les virages permettent parfois des photos intéressantes avec un grand angle (et un flash). Des spectateurs en arrière-plan peuvent rajouter de l’intensité à la photo, on essaiera cependant d’éviter les voitures ou camping-cars, pas toujours très photogéniques.

Un autre genre de photo que j’apprécie, ce sont les descentes ou rond-point. On peut chercher à être en contre bas des coureurs et faire une photo de face avec mise au point centrale sur un seul point… Pour cela l’usage d’un monopode peut-être un plus.

N’hésitez pas à faire des essais et partager vos expériences et vos photos !

Pierre Teyssot
Freelance Photoreporter

Twitter: @pierretey
Photo Copyrights
www.pierreteyssot.com

Top
Nos marques