16.11.2016

Comment améliorer ses images GoPro ?

Rédigé par:
Jérémy Janin

16.11.2016

Comment améliorer ses images GoPro ?

On a tous rêvé devant les vidéos de lancement GoPro avec les images incroyables et un edit qui s’enchaîne parfaitement et qui nous donne qu’une envie : faire son sac et partir à l’aventure à son tour !

Seulement à la sortie de la boîte, on peut vite être perdu quant aux réglages et comment capturer des belles images à son tour. Voici quelques conseils pour vous mettre sur la piste.

 

1 – Connaissez les règles de la photographie classique

Souvent les gens ont tendance à oublier qu’une GoPro reste d’abord et avant tout un appareil photo, certes avec un fisheye et avec ses caractéristiques bien à elle, mais tout de même, elle ne déroge pas aux règles simples de la photographie.

Si vous photographiez face à soleil (à contre jour) l’image serait sombre à cause des réglages automatiques de la GoPro donc cherchez à shooter avec le soleil dans le dos ou de côté au maximum (ou prenez le parti de faire un contre jour en forçant la GoPro à sur-exposer l’image dans les réglages ProTune Ev comp: +1 ou +2).

Le fisheye donne un angle de plus de 170°, de quoi mettre ENORMEMENT de choses dans le cadre, à moins d’être très proche de son sujet, on se retrouve souvent avec beaucoup de ciel. La solution : soyez proches de votre sujet, si vous ne pouvez pas : incluez un premier plan, mais l’idée est de remplir le cadre. Les images GoPro qui ont le plus d’impact sont celles où il se passe quelque chose d’intriguant dans toute l’image.

N’hésitez pas à chercher les bases de la photographie pour vous familiariser avec si vous les connaissez peu, ça sera un vrai coup de pouce pour améliorer vos images, pour cadrer vos images et être créatifs.

01

Légende : En tournant la caméra à 90° on obtient une photo verticale pour mettre encore plus de chose sur la hauteur dans le cadre. Pour avoir un bon équilibre ciel / sol dans l’image, essayez de viser à peu près votre nombril avec le centre de l’objectif de la GoPro comme ici pendant une sortie chien de traîneau au Québec.

 

2 – Toujours mettre un premier plan

Comme je viens de le dire, avoir un premier plan est primordial pour rendre une photo GoPro intéressante et immersive, pour s’y projeter. Que ce soit vos bras, vos pieds, une planche de surf, un buisson face à un paysage ou quoi que ce soit d’autres, tâchez de mettre un sujet principal au premier plan de l’image.

Par exemple si vous capturez une image à la première personne avec la GoPro montée sur la tête, incluez votre guidon, vos bras qui pointent quelque chose, bref, l’action que vous êtes en train de vivre doit se ressentir à l’image pour donner au spectateur l’impression d’être avec vous, dans l’instant.

Le premier plan sert aussi à donner de la profondeur à l’image, c’est à dire qu’il se passera quelque chose sur plusieurs plans de l’image, d’abord à l’avant plan mais aussi à l’arrière plan.

DCIM100GOPROG0208469.

Légende : Sur les bords des Fairy Pools en Ecosse, je n’avais que peu de choix pour un premier plan, j’ai donc utilisé le grand angle de la GoPro pour donner une impression immersive avec la GoPro sur la tête en prenant le corps et les jambes comme premier plan, qui guide l’oeil ensuite vers la cascade puis encore plus haut vers le sommet en arrière plan.

 

3 – Choisissez les bonnes fixations et variez les angles.

L’écosystème des caméras d’action comme la GoPro est souvent conçu pour avoir accès à bon nombres d’accessoires et fixations en fonction de votre activité. Elles sont créées afin de faciliter la prise de vue dans votre pratique mais aussi et surtout pour permettre au spectateur de se projeter dans l’action avec vous, que ce soit un saut à ski, une balade à cheval, en voyage dans un tuk-tuk ou en train de danser à un concert, on ne capturera pas une image de la même façon, mais le but est le même : faire ressortir l’émotion de ce que l’on a vécu pendant l’instant capturé.

Il existe la perche classique pour faire des selfies, mais voyez plus loin, montez la GoPro sur votre tête ou le harnais pour des images « à la première personne », utilisez des fixations polyvalentes comme une pince ou les fixations tubes pour accrocher la GoPro partout. Les trépieds sont incontournables pour capturer des images de nuit avec le mode Nightlapse, car oui on peut photographier les étoiles ou les aurores boréales avec une GoPro. Comme ici en Finlande, avec ma HERO4 Silver montée sur un trépied Manfrotto Pixi avec la rotule GoPro.

DCIM100GOPROG0208469.

Pour les activités plus sportives comme l’escalade, la première personne est un rendu très impactant pour donner une sensation de vertige et d’être accroché à cette seule corde qui nous retient ou face à cette pente vertigineuse qu’on s’apprête à descendre en ski ou snowboard.

On peut aussi capturer des souvenirs en étant sur l’image sans pour autant prendre un selfie. Fixez votre GoPro au bout d’une planche de surf, sur le guidon d’un vélo ou d’une moto, avec la ventouse sur le pare brise d’une voiture… La créativité n’a pas de limite et la meilleure des inspirations vient d’internet et des images diffusées par les utilisateurs eux mêmes.

DCIM100GOPROG0208469.

Légende : En rafting en Finlande, j’ai fixé ma GoPro au bout de ma pagaie pour capturer l’essence même de l’action sur la rivière.

 

4 – Retouchez simplement vos images

Enfin, retoucher ses images n’est pas un gros mot. On entend souvent des gens qui ne savent pas comment s’y prendre, crier au scandale car une photo est retouchée. Loin de moi l’idée de relancer le débat, mais tentez l’expérience et vous verrez qu’avec une retouche simplissime de l’exposition et du contraste on peut redonner tout le peps à une image.

Pour les réglages basiques depuis votre téléphone, vous pouvez essayer des retouches depuis l’application Instagram directement. Augmentez légèrement l’exposition pour rendre votre image plus lumineuse, montez légèrement le contraste et la saturation (encore une fois, j’insiste sur le légèrement, il faut garder un rendu propre et naturel) et on peut s’amuser avec quelques filtres aussi comme sur l’application Afterlight ou VSCO mais déjà, optez pour une retouche légère de l’exposition et du contraste pour redonner de la vie à vos images. Rien d’incroyable, c’est très facile et vous verrez tout de suite si vous en avez abuser, mais retoucher fait parti de la photographie et vous permet de compenser les faiblesses d’un appareil photo pour que votre image dépeigne la vraie réalité de ce que vous avez vécu, d’abord avec le cadrage mais aussi avec la retouche avec des couleurs naturelles, contrastées mais pas forcées et une image lumineuse où l’on ne se perd pas.

DCIM100GOPROG0208469.

DCIM100GOPROG0208469.

Si vous voulez booster votre créativité à la GoPro, dites vous que si vous pouvez capturer cette image avec votre téléphone en 2 secondes sans trop réfléchir, c’est que vous pouvez encore mieux exploiter votre GoPro : tirez parti de l’ultra grand angle, changez d’angle, variez le sens (horizontal ou vertical), fixez votre GoPro à un nouvel endroit, etc… ça sera la clé pour progresser et améliorer sensiblement la qualité des images pour leur redonner leur peps telle que vous l’avez vécu.

 

 

Matériel utilisé :  PIXI Xtreme, Kit trépied de table avec rotule pour GoPro

Jérémy Janin

Français

*Guest Blogger Novembre 2016 pour Manfrotto*
Je m’appelle Jérémy, je suis blogueur voyage, outdoor, photo et vidéo. Je suis un passionné d’aventure, de voyages et de belles images. Je voue une passion viscérale à la photo et à la vidéo, ne me demandez pas de faire un choix entre les deux, c’est impossible ! Mes terrains de jeu de prédilection sont la montagne et mes voyages, surtout les road trips.

Top