24.11.2016

Conseils pour transporter un drone

Rédigé par:
Jérémy Janin

24.11.2016

Conseils pour transporter un drone

Voilà 2 ans que je pilote des quadricoptères pour réaliser des images aériennes pour mes vidéos et photos. J’ai toujours été un fan des prises de vues depuis un hélicoptère ou un avion et avoir enfin la possibilité d’y avoir accès en étant un particulier, change la donne. Grâce aux récents drones sortis, la taille et le poids ne sont presque plus un handicap pour partir réaliser des images avec un drone que ce soit en voyage ou en week-end. Voici quelques conseils pour bien transporter son drone.

01

Tout d’abord, il faut s’assurer de la réglementation de l’utilisation à la destination où vous vous rendez car certains pays interdisent l’utilisation dans certains lieux mais d’autres interdisent les drones sur l’ensemble du territoire, donc pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut se renseigner avant le départ.

02

Avant de prendre l’avion, contactez votre compagnie aérienne pour vérifier quelles sont les lois en vigueurs quant au transport de batteries LiPo et au transport du drone. Certains l’exigent en soute, d’autres en cabine, d’autres encore vous laisse le choix, mais sachez que peu importe où vous mettez le drone, les batteries doivent systématiquement et impérativement voyager en cabine avec vous.

03

Si vous prenez l’avion avec un drone et décidez de le mettre en soute, il vous faudra impérativement garder les batteries en cabine avec vous et mettre votre drone de préférence dans une valise rigide pour éviter la casse pendant la manipulation des valises aux aéroports.

 

Pour ma part, je le transporte systématiquement en bagage cabine. En optant pour un sac à dos qui soit conforme aux dimensions de bagage cabine, comme le sac à dos 3-en-1-36 Manfrotto Pro Light, on peut transporter son drone avec ses batteries et quelques accessoires en avion sans stress de casse en soute. Je ne pars jamais avec uniquement mon drone, l’idée étant de pouvoir à la fois réaliser des images au sol et en l’air, donc avoir un sac pour emporter du matos photos et un drone est pour moi primordial. Ce type de sac est très polyvalent puisqu’il permet d’être aussi bien utilisé pour les voyages en train, en avion, en voiture ou simplement sur le dos en balade, contrairement aux valises rigides qui là sont uniquement pratiques pour les transports en soute.

04

Lors d’un voyage un avion, pensez à avoir vos batteries de chargées au moins à 30 ou 50% de leur charge afin de ne pas avoir de problème au passage de la sécurité en cas de vérification de charge comme ça m’est déjà arrivé.

Je recommande également de toujours voyager avec la facture d’achat du drone pour justifier de ce dont il s’agit et pour prouver que vous l’aviez bien acheté avant d’arriver sur le territoire.

Sachez qu’après de nombreux vols avec mon drone en bagage cabine, je n’ai jamais eu le moindre souci avec la sécurité aéroportuaire ni les compagnies aériennes que j’ai emprunté mais vérifiez systématiquement avant chaque voyages, quels sont vos droits car mon expérience n’est pas forcément universelle.

05

Enfin, avant d’effectuer votre premier vol, assurez vous de bien recalibrer le GPS de votre drone puisque vous aurez voyagé plusieurs centaines voire milliers de kilomètres depuis votre dernier vol, il est important de bien reconfigurer le drone pour que les vols se passent sans encombre. Et surtout, n’oubliez pas de consulter et respecter les lois qui régissent l’utilisation des drones de loisir dans les endroits que vous visitez.

 

Matériel utilisé :  ProLight Sac à dos sling 3N1-36

 

Jérémy Janin

Français

*Guest Blogger Novembre 2016 pour Manfrotto*
Je m’appelle Jérémy, je suis blogueur voyage, outdoor, photo et vidéo. Je suis un passionné d’aventure, de voyages et de belles images. Je voue une passion viscérale à la photo et à la vidéo, ne me demandez pas de faire un choix entre les deux, c’est impossible ! Mes terrains de jeu de prédilection sont la montagne et mes voyages, surtout les road trips.

Top