07.06.2017

Réussir ses photos avec un drone

Rédigé par:
Aurélien Pelsener

07.06.2017

Réussir ses photos avec un drone

Le marché des drones explose. De plus en plus de voyageurs, mais aussi d’amateurs de photographie, décident d’acheter un drone pour la photographie ou la vidéo.

Dans ce billet, je partage avec vous quelques conseils pour réussir vos photos avec un drone. En effet, photographier avec un drone peut s’avérer assez différent et déroutant par rapport à la photographie classique.

A noter, j’utilise actuellement un drone DJI Phantom 3 Professional. Néanmoins, la plupart des conseils partagés ici restent valables pour d’autres modèles de drone.

Avoir plusieurs batteries

Avant d’évoquer quelques conseils purement liés à la prise de vue, je tiens à vous parler de l’importance d’avoir plusieurs batteries pour son drone. A l’heure actuelle, pour les drones grand public, l’autonomie moyenne d’un drone oscille entre 20 et 25 minutes environ. Avec une seule batterie, il est difficile d’imaginer pouvoir faire plus de 3 vols. Même si l’on se limite à de la photographie (la prise de vidéo demande souvent plus de temps), une phase décollage / déplacement / prise de vue / atterrissage demande, a minima, 5 à 6 minutes.

Autant vous dire que si vous faites une randonnée d’une journée avec votre drone, vous allez devoir être très sélectif sur les moments où vous comptez utiliser votre drone ! Ce fut pour moi une grosse frustration lors de mon premier voyage avec mon drone.

J’ai donc acheté des batteries supplémentaires et je voyage désormais avec 3 batteries. J’utilise le sac à dos Manfrotto Drone Backpack qui est parfaitement adapté à mon drone et qui me permet de voyager avec ces 3 batteries. Si vous souhaitez obtenir plus de conseils pratiques sur les déplacements avec un drone, je vous invite à consulter le billet de mon blog Voyager avec un drone.

Prendre en compte la luminosité

La luminosité est un point clé pour réussir ses photo avec un drone. En effet, les caméras de la plupart des drones grand public gèrent mal la montée en ISO. Dès 400 ISO, le bruit devient très présent.

Mes quelques sorties avec mon drone en faible luminosité (fin de journée plutôt grise par exemple) ne se sont pas avérées concluantes au niveau photo ! Je vous recommande donc de prendre en compte ce point et de partir sur un réglage manuel des ISO. Personnellement, je reste toujours à 100 ISO.

Prendre de l’altitude !

Pour augmenter l’angle de prise de vue, je vous conseille de prendre de l’altitude. Les photographies rendent souvent mieux lorsque l’altitude est plus élevée.

De plus, en prenant de l’altitude, on part souvent sur des photographies avec une vue plongeante. Et de mon point de vue, ce sont ces photographies qui rendent le mieux avec un drone !

N’oubliez cependant pas la législation : sachez qu’en France, il n’est pas possible de dépasser les 120 mètres d’altitude (dans les zones où les contraintes sont les moins importantes).

Utiliser un filtre polarisant

S’il y avait un seul accessoire à citer pour réussir ses photo avec un drone, ce serait le filtre polarisant.

L’exemple de base est forcément lorsque l’on utilise son drone au dessus de la mer ou d’un lac. Les reflets vont clairement gâcher vos photographies si vous n’utilisez pas de filtre polarisant.

Changer le filtre UV de base par un filtre polarisant ne vous coûtera que quelques euros (et vous prendra 30 secondes). Croyez moi, vous ne pourrez plus vous en passer !

Penser à la profondeur de champ

Les drones DJI ont une ouverture fixe, à f/2.8 ou f/2.2 en fonction des modèles. Cette grande ouverture rime donc avec faible profondeur de champ.

Cela n’est pas forcément gênant lorsque vous prenez une photographie en vue plongeante à 100 mètres d’altitude.

Néanmoins, sur certaines compositions, cela peut s’avérer gênant. Etant donné que vous ne pouvez pas modifier l’ouverture, il faut donc jouer avec cette limitation !

Aurélien Pelsener

Français

*Guest Blogger juin 2017 pour Manfrotto*

Aurélien Pelsener est passionné de voyage et de photographie depuis une dizaine d’années. Il partage ces deux passions sur son blog de voyage Voyage Way où il parle de voyage en illustrant ses billets de nombreuses photographies. Dans ce blog créé en 2012, il aborde des sujets variés toujours en lien avec le voyage : conseils pratique, carnets de voyage et découvertes hors des sentiers battus.

Top