28.06.2017

Réussir ses photos d’animaux

Rédigé par:
Aurélien Pelsener

28.06.2017

Réussir ses photos d’animaux

Quelques règles sont primordiales pour photographier des animaux et surtout réussir ses photos. Dans cet article, je partage avec vous mes conseils et astuces pour photographier des animaux, que ce soit des animaux sauvages ou domestiques.

Soyez réactif

Premier point crucial pour photographier des animaux (surtout sauvages) : il faut être réactif. Inutile de vous préciser que ranger son appareil photo au fin fond d’un sac à dos est une très mauvaise idée. Gardez votre appareil photo à portée de main et avec le téléobjectif bien sûr ! Afin d’éviter les hésitations entre différents objectifs, l’idéal est de n’en utiliser qu’un seul. Dans cas, pas de doute en tête et votre téléobjectif reste constamment vissé sur votre boitier…

Privilégiez les modes semi-automatiques

Pour réussir ses photos d’animaux, je recommande de privilégier les modes semi-automatiques car ils vous permettront d’être plus réactif :

  • priorité à l’ouverture
  • priorité à la vitesse

La préférence se portera sur le mode priorité à la vitesse. En optant pour ce mode et en sélectionnant une vitesse d’obturation adaptée au contexte, vous mettez toutes les chances de votre côté pour éviter le flou.

Anticipez vos réglages

Afin d’être prêt à shooter dès que l’animal se présente, il faut anticiper vos réglages. En fonction de l’animal que vous souhaitez photographier, vos réglages peuvent être différents.

Prenons un exemple en priorité à la vitesse. Si vous souhaitez shooter une tortue qui marche sur le sol ou un singe qui saute d’arbre en arbre, vous n’allez pas choisir la même vitesse d’obturation. Dans le premier cas, 1/200ème de seconde peut être une vitesse d’obturation adaptée. Dans le second cas, il faudra un temps d’exposition beaucoup plus court si vous souhaitez avoir une photographie nette. 1/1000ème voire plutôt 1/2000ème semblent être des vitesses bien plus adaptées.

Préparez donc votre boîtier en fonction de l’animal que vous souhaitez shooter.

N’oubliez pas non plus le flou de bougé lorsque vous utilisez de longues focales ! Une règle assez simple est de considérer qu’il faut que le diviseur de votre temps d’obturation soit au moins égale à la focale utilisée (exemple : 1/200ème ou plus rapide pour une focale de 200mm en full frame). Si vous utilisez un boîtier au format APS-C, il faut multiplier par 1.5 ! Cette règle est globalement vraie mais dépend bien sûr du contexte (utilisation d’un monopode ou non, objectif stabilisé ou non, etc.).

Respectez les cadrages classiques

Dans certains cas, il est intéressant de zoomer au maximum sur un animal pour mettre en avant un détail bien précis. Mais ne vous limitez pas à cela ! Dans le cas où vous souhaitez photographier un animal dans son intégralité, inutile de zoomer au maximum sur l’animal. Il est préférable d’intégrer d’autres éléments dans votre composition. Cela peut par exemple permettre de montrer l’environnement de l’animal. C’est surtout intéressant lorsque l’on photographie des animaux sauvages.

Pour la photographie animalière, respectez donc les règles classiques comme la règle des tiers. De plus, cela vous forcera à réfléchir à une composition soignée !

Anticipez les contraintes si vous photographiez dans un zoo

Si vous souhaitez photographier des animaux dans un zoo, il va souvent falloir faire face à des grillages ou des vitres. Si les grillages le permettent, vous pouvez photographier à travers le grillage en vous approchant le plus possible. Dans le cas d’un grillage serré, il est préférable de s’abstenir de photographier. Le résultat ne sera pas qualitatif.

A travers une vitre, il est primordial d’utiliser un filtre polarisant comme le filtre polarisant circulaire Essential de Manfrotto. Pensez à choisir le filtre adapté au diamètre de votre objectif. A noter : un filtre polarisant vous fait perdre environ un diaphragme. En pleine nature, il est donc préférable l’utiliser uniquement si le contexte le justifie.

Aurélien Pelsener

Français

*Guest Blogger juin 2017 pour Manfrotto*

Aurélien Pelsener est passionné de voyage et de photographie depuis une dizaine d’années. Il partage ces deux passions sur son blog de voyage Voyage Way où il parle de voyage en illustrant ses billets de nombreuses photographies. Dans ce blog créé en 2012, il aborde des sujets variés toujours en lien avec le voyage : conseils pratique, carnets de voyage et découvertes hors des sentiers battus.

Top
Nos marques