18.08.2017

Comment photographier les aurores boréales

Rédigé par:
Céline Simon de Je-papote.com

18.08.2017

Comment photographier les aurores boréales

Si vous vous rendez dans le nord de l’Europe en Laponie ou en Islande l’hiver, vous aurez surement la chance d’observer les aurores boréales à la nuit tombée. Afin d’immortaliser ce spectacle unique, je vous livre dans cet article quelques conseils pour les photographier et réussir vos photos.

Le matériel pour photographier les aurores boréales

Pour photographier les aurores boréales, l’idéal est d’avoir un appareil photo de type reflex assez récent. On oublie le mode automatique et on passe en mode manuel pour pouvoir jouer sur tous les réglages (ISO, ouverture, temps de pose). Si vous n’avez pas de reflex, vérifiez alors que votre appareil vous permette de passer en mode manuel. Si c’est le cas, vous pourrez certainement réussir vos clichés.

Comme pour les photos de nuit, il vous faudra un bon trépied stable et solide. C’est essentiel pour avoir une photo nette car le temps de pose de la photo sera de quelques secondes.

Mon conseil : beaucoup font l’erreur de venir sans trépied et pourtant c’est indispensable pour photographier les aurores boréales. Je vous recommande la collection BeFree qui vous permet d’avoir un trépied à la fois stable, compact et léger. C’est le compagnon idéal pour voyager.

Personnellement, j’utilise le Befree Carbone, le plus léger et rigide de la collection.

Pour l’objectif, privilégiez un grand angle et plutôt lumineux afin d’obtenir des photos de qualité.

Pensez également à avoir sur vous une carte mémoire de grande capacité ou bien à en avoir une supplémentaire pour ne pas manquer de place.

Enfin, pensez à vous munir d’une seconde batterie si possible car avec le froid, elle pourra se décharger assez vite. Ce serait dommage de tomber en panne lorsque les aurores dansent dans le ciel.

 

La technique pour photographier les aurores boréales

Avant tout de chose, on passe en mode manuel pour avoir accès à tous les paramètres de votre appareil photo.

Le format

Si vous avez la possibilité sur votre appareil photo de photographier au format RAW, je vous conseille de le faire. Les photos prendront plus de place sur votre carte mémoire mais seront de meilleure qualité et vous permettront de les retoucher si nécessaire.

L’ouverture

C’est le paramètre le plus simple à gérer et la première chose à régler. Il faut ouvrir le diaphragme au maximum pour laisser passer la lumière (valeur f la plus petite sur votre objectif).

La mise au point

Pour que votre photo soit nette, il faut faire une mise au point sur l’infini (on trouve le sigle sur l’objectif en théorie). Si ce n’est pas le cas, il va falloir faire la mise au point sur une étoile (ce qui n’est pas évident en pleine nuit je vous l’accorde). Choisissez-en une bien lumineuse et aidez-vous de l’écran de votre appareil en zoomant. Une fois que la mise au point est faite, désactivez l’autofocus et n’y touchez plus.

ISO/Sensibilité

On  règle ensuite la sensibilité de l’appareil. Pour trouver le bon réglage, il va falloir faire quelques tests car cela va dépendre de votre appareil photo mais aussi de votre objectif (plus il sera lumineux, plus les ISO pourront être bas) puis du temps de pose. L’idéal est de ne pas trop monter dans les ISO car la qualité de votre photo va en dépendre. Si vous pouvez faire des tests de qualité avant le jour J, c’est le mieux. Vous saurez ainsi parfaitement quelle sensibilité ne pas dépasser sur votre appareil pour ne pas rogner sur la qualité.

Le temps de pause

En général, le temps de pose pour photographier une aurore boréale est compris entre 5 secondes et 30 secondes selon l’intensité de celle-ci. Plus votre temps de pose sera long, plus l’aurore boréale ressortira de façon lumineuse sur la photo. Elle sera aussi plus diffuse (car elle aura bougé). Evitez des temps de pose trop long car cela dénature souvent la réalité de ce que vous avez sous les yeux. Là encore, il faut tester et voir ce que cela donne sur votre écran.

La clé de réussite pour photographier les aurores boréales est la combinaison de tous ces réglages. Il faut tester et modifier ses réglages pour trouver les bons.

A chaque aurore boréale et appareil photo correspondent des réglages différents. C’est un excellent exercice pour améliorer sa technique photographique. Vous pouvez vous entraîner à la photo de nuit pour être sûr de maîtriser cette technique pour le jour J sous les aurores boréales.

Lorsque vous maîtriserez tous ces paramètres, n’oubliez pas de soigner votre cadrage avec des premiers plans intéressants (lac, arbre, cabane, etc.) qui rendront vos photos uniques.

Céline Simon de Je-papote.com

Française

Blogueuse voyage et gastronomie sur www.je-papote.com, Céline aime la photographie depuis de nombreuses années. Photographier ses plats ou encore les beaux paysages qu’elle découvre en voyage est assurément son passe temps favori.

Depuis octobre 2016, Céline s’est installée en Laponie finlandaise avec son compagnon photographe. Tous les deux proposent des séjours de chasse aux aurores boréales durant tout l’hiver via leur agence de voyage Aventures Boréales.

Top
Nos marques