06.05.2015

Les voyages délicieux : comment prendre des photos de mets sur la route

06.05.2015

Les voyages délicieux : comment prendre des photos de mets sur la route

La plupart des articles concernant la photographie d’aliments se centrent sur la création d’images qui mettent l’eau à la bouche, chez soi ou dans un studio. Des équipements photos assez complets peuvent donc être utilisés. Outre un appareil photo décent, un petit ensemble d’éclairage et un trépied sont souvent suggérés.

Alors que lorsque l’on voyage, un équipement lourd et cher n’est pas toujours la meilleure option. Mais le manque d’équipement ne devrait pas signifier que l’on ne peut prendre de photos d’aliments qui vous feront plus tard saliver, rappelant les saveurs et les textures de pays lointains.

La nourriture est la façon la plus immédiate de faire l’expérience d’une culture étrangère. Et la photographie d’aliments peut constituer un excellent souvenir de délicieux moments gastronomiques vécus à l’étranger.

1_L'alheira est une saucisse portugaise typique. De belles présentations se prêtent à faire de belles photos

L’alheira : une saucisse portugaise typique. De belles présentations se prêtent à faire de belles photos

Votre kit photo

L’une des façons les plus communes de photographier les aliments lorsqu’on voyage est de le faire au moyen d’un téléphone. C’est rapide, ça ne demande pas d’installation et cela vous permet de cliquer et de partager une appétissante photo d’aliments avant même que votre plat ne refroidisse.

Les photos prises avec un téléphone n’offrent sans doute pas la meilleure qualité pour les plans rapprochés, et c’est pourquoi cadrer les aliments d’une façon appétissante peut faire une différence entre une photo paraissant terne et une qui attire l’attention des gastronomes (voir ci-dessous d’autres conseils pour le cadrage).

Si vous pouvez cliquer avec un DSLR, alors cela peut être même encore mieux avec un téléphone. Même si vous n’avez pas une gamme d’objectifs comme un professionnel, un DSLR vous permettra au moins de prendre des photos en mode manuel, en jouant avec différents points de focale pour obtenir des résultats créatifs.

2_Un thali indien coloré, photographié avec un iPhone 4S, en intérieurs la nuit

Un thali indien coloré, photographié avec un iPhone 4S, en intérieurs la nuit

Suivez la lumière

Il n’existe aucune règle établie lorsqu’on traite de la photographie d’aliments. Plus vous osez vous montrer créatif, mieux c’est. Mais il y a certainement des bases qui ne tendent pas à aider si ce que vous recherchez est une apparence appétissante. Un flash, par exemple, mérite un non catégorique. Une lumière excessive enlaidira les couleurs des ingrédients, diluera les textures et des ombres auront tendance à apparaître.

Pour des résultats de photos attirants, essayez de tirer un bon parti de la lumière naturelle. Si vous êtes dans un restaurant, demandez une table près de la fenêtre. Si vous êtes à l’extérieur, cherchez un endroit avec de la lumière naturelle mais aussi avec de l’ombre : la lumière forte aux plus hautes heures du jour peut se révéler excessivement dure. L’heure dorée est toujours un bon moment pour la photographie, et les photos d’aliments n’y font pas exception. Essayez de passer près d’un marché au lever ou au coucher du soleil pour obtenir de beaux clichés de nourriture avec une lumière douce et chaude.

3_Mêmes des insectes frits peuvent paraître délicieux sous un bon éclairage

Mêmes des insectes frits peuvent paraître délicieux sous un bon éclairage !

Cadrer et saliver

Le secret d’une bonne photo d’aliments tend à reposer sur le cadrage de l’image. N’importe qui peut prendre une photo d’un plat de nourriture ayant déjà bonne apparence. Mais tout le monde n’est pas capable de prendre une image invoquant le sens du goût, de la texture ou même de l’ambiance. Pour archiver cela, une composition de photo soignée est essentielle.

Faites des essais sous différents angles : en fonction de l’apparence des aliments et de leur présentation, différentes approches peuvent fonctionner.

Photographier des aliments en plongée fonctionne lorsqu’il y a plusieurs éléments sur la table (comme sur la photo du thali plus haut). Les plats, les sauces, les ustensiles de toute une variété de couleurs rempliront le cadre et recréeront l’esprit du repas. Cela est aussi l’une des meilleures manières de photographier les aliments avec les appareils photos des téléphones.

Certaines photos d’aliments sont améliorées lorsqu’un contexte est inclus. Par exemple, le filet de poisson ci-dessous ne semble pas en lui-même extraordinaire, mais les éléments qui l’entourent le rendent plus attirant. En conclusion, les photos d’aliments ne sont pas seulement des photos d’aliments, mais aussi du vécu entourant le moment gourmand que nous capturons. Tout comme un restaurant investit dans la décoration de la salle à manger et travaille à créer une certaine atmosphère pour sa clientèle, les photos d’aliments doivent inciter les spectateurs à désirer une expérience, un moment transcendant les choses comestibles montrées.

4_Un plat plutôt banal dans une loge de la jungle amazonienne est rendu plus intéressant par l'inclusion un peu de verdure luxuriante en arrière-plan

Un plat plutôt banal dans une loge de la jungle amazonienne est rendu plus intéressant par l’inclusion un peu de verdure luxuriante en arrière-plan

Pour inclure un arrière-plan pour le besoin du contexte dans vos clichés de plats, utilisez une faible ouverture sur votre appareil photo. Cela mettra en lumière le sujet au premier plan (la nourriture) par rapport à un arrière-plan clair (le contexte).

Si vous incluez des accessoires déjà existants dans votre image, soyez prêt à faire des réglages rapides. Parfois, replacer les sauces, les serviettes ou les verres d’une façon particulière, peut ajouter un peu de personnalité au cliché.

5_La soupe de nouilles vietnamienne Pho peut être rendue encore plus appétissante en plaçant les couverts dans un bol

Pho : La soupe de nouilles vietnamienne peut être rendue encore plus appétissante en plaçant les couverts dans le bol

6_Les couverts constituent quasiment un appel à l'action

Les couverts constituent quasiment un appel à l’action, “mangeons ça !”

Alors que certaines images fonctionnent mieux avec un contexte, d’autres aliments sont mieux représentés par des gros-plans très rapprochés. Si vous pensez que l’environnement n’ajoute rien de positif à l’image, ou qu’il détourne de sa beauté, choisissez un gros plan très rapproché. Les couleurs et les textures apparaîtront en détails.

7_Des fruits exotiques de l'Équateur de très près

Des fruits exotiques de l’Équateur de très près

Il existe des astuces usuelles qui aident à améliorer les photos d’aliments. Ajouter des assaisonnements transparents, de l’humidité ou de l’eau à la nourriture, particulièrement aux salades, fera briller et ressortir les composantes.

Vous pouvez aussi ” mettre la pagaille ” dans vos aliments en coupant un morceau avec une fourchette, ou une tranche avec un couteau, en laissant les couverts en place. Les aliments ne sont pas supposés être photographiés comme s’ils étaient dans un musée, interagir avec eux les rend plus réels et permet de s’identifier.

8_Utilisation d'une cuillère pour montrer les ingrédients dans une soupe de quinoa péruvienne

 Utilisation d’une cuillère pour montrer les ingrédients dans une soupe de quinoa péruvienne

9_Une portion de riz infusé dans du chocolat en Équateur est rendue encore plus appétissante en éparpillant des grains de riz avec une fourchette brillante

Une portion de riz infusé dans du chocolat en Équateur est rendue encore plus appétissante en éparpillant des grains de riz avec une fourchette brillante

Jouez avec vos aliments

Lorsque vous retouchez vos photos, ne les modifiez pas trop. La nourriture, qu’elle soit crue ou sous forme de plat cuit, est supposée avoir l’air naturelle et comestible. Si vous saturez trop vos images, les ingrédients auront l’air d’être en plastique et cela détournerait à coup sûr des qualités délectables de votre image.

Si vous pensez que vos photos d’aliments n’ont pas l’air impressionnantes individuellement, essayez de les assembler sous forme de collages. Rassemblez différents instants en relation avec l’élément de nourriture ou le moment que vous essayez de représenter. Une image ne vaut parfois pas des mots, mais quelques images rassemblées peuvent marcher !

10_Collage de photos d'un marché aux produits frais dans les rues de Hong Kong

Collage de photos d’un marché aux produits frais dans les rues de Hong Kong

Si vous aimez voyager et prendre des photos d’aliments, je suggère que vous participiez à des visites guidées culinaires qui vous emmèneront sur les marchés de nourriture locaux. Ils sont souvent en extérieurs, là où la lumière naturelle, les personnages colorés et les ingrédients aux formes intéressantes sont rassemblés pour créer les conditions idéales pour des photos mémorables. Les voyages gastronomiques peuvent aussi vous conduire à des événements de dégustation, idéaux pour photographier différents plats en une journée, et pour vous permettre de vous entraîner tout en vous amusant.

DCIM100GOPROGOPR1097.

Un vendeur de carottes joueur sur le marché de La Vega à Santiago du Chili

Tous les aliments délicieux ne se laissent pas photographier facilement. Ne soyez pas trop stressé si l’une de vos photos ne rend pas justice à l’un des repas les plus mémorables de votre vie. Ce sont parfois les choses les plus simples qui paraissent les plus délicieuses sur les images.

Ne soyez pas timide : entraînez-vous à prendre des photos d’aliments ! Les aliments tendent à avoir une couleur et une texture, et celles-ci, accompagnées d’imagination, constituent les ingrédients principaux pour rendre appétissantes les photos d’aliments lorsque l’on voyage !

Zara Quiroga

Zara est une blogueuse portugaise qui a quitté son travail à Dubaï en 2011 pour voyager autour du monde avec son mari Indien Ashray. Ils constituent l’équipe se trouvant derrière Backpack ME, un site de voyage ayant pour but de partager des conseils et des idées avec des personnes du monde entier, en les inspirant à voyager, d’où qu’elles viennent !
A et Z sont l’Orient rencontre l’Occident, et Backpack ME représente une perspective multiculturelle sur le voyage : http://www.bkpk.me

Dites leur bonjour sur Twitter et rejoignez-les aussi sur Facebook.

Top
Nos marques