07.05.2015

Utiliser la lumière LUMIE Muse pour ses photos culinaires

07.05.2015

Utiliser la lumière LUMIE Muse pour ses photos culinaires

Jusqu’à présent, j’ai toujours utilisé la lumière naturelle pour réaliser mes photographies culinaires en plaçant quand même un réflecteur pour adoucir les ombres mais je n’avais encore jamais utilisé de lumières LED. Lorsque Manfrotto m’a proposé de tester leur dernière torche, Lumie, je n’ai pas hésité et j’ai accepté avec plaisir. C’était l’occasion de découvrir une façon différente de mettre en lumière mes scènes.

Présentation
Je vous propose déjà de faire un peu les présentations. Il existe trois modèles de cette torche : 3, 6 ou 8 LED. Mon choix s’est porté sur cette dernière version, Lumie Muse, car plus lumineuse et mieux adaptée à la photographie culinaire, à mon sens.

La torche est livrée avec 3 filtres (2 pour la version 3 LEDs) : l’un pour adoucir et diffuser la lumière intense des LEDs (filtre blanc), les deux autres pour produire une lumière plus ou moins de chaleureuse. Elle offre aussi la possibilité de régler l’intensité de la lumière émise sur 4 niveaux (3 niveaux pour les 2 autres torches).

photo1

Côté taille et poids, la torche est très pratique et légère. Elle tient dans la main comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous. Elle se glisse facilement dans un sac photo.

photo2

Utilisation
Il y a trois façons de s’en servir. Son connecteur, livré avec, permet de placer la torche sur la griffe du flash de votre appareil photo comme ci-dessous. La rotule ball du connecteur (uniquement pour le modèle 8 LEDs) offre la possibilité de changer de position la tête de la torche pour mieux cibler un endroit de la scène. C’est particulièrement pratique.

photo3

L’autre possibilité est de placer la lumière sur votre trépied si celui-ci est muni d’un pas de vis standard.

Et enfin, pour une grande liberté de mouvements, prenez-le tout simplement en main. Je pense que c’est la meilleure solution, surtout si vous utilisez habituellement un trépied pour votre appareil photo avec une télécommande. Ainsi, vous pourrez placer la lumière exactement où vous voulez et déclencher à distance. Je vous conseille de placer la torche sur un petit trépied de table qui permet de le tenir plus facilement et de vous en servir comme perche.

photo5

Un petit mot sur les filtres. Ils sont faciles à mettre en place. Ils viennent se mettre dans le support dédié qui vient se cliper sur la lumière. On peut mettre jusqu’à 3 filtres pour additionner les effets.

Mes essais en images
Je vous propose maintenant de vous montrer quelques résultats obtenus. Je n’ai pas changé ma méthode habituelle de travail : toujours proche d’une fenêtre, avec le réflecteur placé à son opposé. Appareil sur le trépied et télécommande en main, je pouvais ainsi gérer ma lumière comme je le voulais.

Lors de la première mise en main de la torche, le mieux est de faire différents tests : plus proche, plus éloigné, à gauche, au-dessus, avec une intensité de lumière différente, avec ou sans filtre… C’est comme ça que vous allez réussir à dompter cette nouvelle lumière et à la comprendre.

Exemple 1
Pour la photo ci-dessous, je devais photographier des couteaux et les mettre en valeur. Mais comme vous pouvez le voir sur la photo de gauche, la lumière de ma fenêtre seule ne suffit pas à mettre en relief les lames. J’ai donc utilisé la lumière en plaçant le filtre blanc et en choisissant le premier niveau d’intensité lumineuse. En la mettant sur la côté droit, un peu au-dessus, j’ai pu mettre en lumière les lames et les alvéoles d’un des couteaux ce qui donne tout de suite beaucoup plus d’impacts visuels !

photo6

Exemple 2
Autre utilisation un peu différente de la torche avec l’image ci-dessous. Mon idée ici était d’amener de la lumière sur les groseilles du fond afin d’obtenir un joli bokeh plein de bulles de lumière. Remarquez aussi comme la torche a pu déboucher ma scène en arrière-plan. Pour cette photo, j’ai utilisé le filtre blanc, au deuxième niveau de luminosité et en plaçant la lumière en direction de l’arrière-plan pour n’éclairer que les fruits du fond. Les fruits du devant ont pu ainsi être éclairés légèrement mais ce sont bien les fruits du fond qui présentent les points lumineux. La photo semble plus magique ainsi.

photo7

Exemple 3
Enfin, comme dernier exemple, je me suis servie de la lumière pour éclairer et réchauffer l’ambiance de ma scène qui me semblait trop froide. J’ai donc placé le filtre moyen sur les LED, au troisième niveau d’intensité. J’ai positionné la torche à pic.
On remarque entre ces deux photos, que la photo de droite est plus chaleureuse et lumineuse que celle de gauche. Mes samossas paraissent plus appétissants ainsi.

photo8

Conseil
Faites attention à ne pas placer la lumière trop près de votre scène pour ne pas obtenir des ombres très marquées qui ne paraitraient pas naturelles. On verrait tout de suite qu’une lumière artificielle a été utilisée, donnant un effet peu appétissant. Préférez éloigner la torche pour un résultat beaucoup plus naturel.

Sur la photo ci-dessous, j’ai employé la même lumière mais à une distance différente. À gauche, on remarque très bien les ombres marquées des fruits de la passion. Les samossas sont aussi trop éclairés. À droite, j’ai éloigné ma lumière et le résultat est plus naturel, moins agressif.

photo9

Après les différents tests que j’ai pu faire avec cette torche, je trouve qu’elle apporte un réel plus à mes scènes. Je n’ai pas toujours besoin de l’utiliser pour mes photos mais elle m’aide à déboucher des zones d’ombres, à réchauffer une ambiance ou à mettre en valeur certains produits, quand c’est nécessaire. Elle est pratique, très facile à utiliser et prend peu de place. C’est la petite lumière d’appoint à avoir chez soi ! Seul bémol que je noterais, c’est la longueur du câble USB de recharge bien trop courte.

ChefNini

Sous le pseudonyme chefNini, Virginie anime depuis février 2008 un blog culinaire du même nom. Elle y partage ses recettes, des articles techniques, des guides d’achat et des tests produits.
Depuis 2011, elle propose ses services de photographe, styliste et créatrice culinaire.
Elle a publié un ouvrage sur la photographie culinaire aux éditions Pearson, ainsi qu’un Almaniak Cuisine chez Editions 365.

Blog : http://www.chefnini.com/
Portfolio : http://virginiefouquet.com/
Facebook : http://www.facebook.com/chefNini/
Twitter : https://twitter.com/chefNini
Instagram : https://instagram.com/chefnini_blog/

Top
Nos marques