11.06.2015

7 CONSEILS POUR PHOTOGRAPHIER LES PAYSAGES URBAINS

11.06.2015

7 CONSEILS POUR PHOTOGRAPHIER LES PAYSAGES URBAINS

Gratte-ciel sur la plage de Jesolo, en Italie.

Lorsque je mentionne la photographie de paysages, ce qui vient en général à l’esprit est une idée de vues panoramiques, de régions montagneuses ou de couchers de soleil spectaculaires sur la mer. Il est peu probable que vous imaginiez un environnement urbain avec des rues et des immeubles.

Mais vous avez tort.

Comme je le dis toujours, on croit dans l’imagination collective qu’il faut se rendre dans un endroit exotique pour prendre de bonnes photos de paysages. Dans la réalité, toutefois, même les environnements urbains et les villes sont emplies de possibilités de paysages. Cet article est consacré au paysage urbain, et je voudrais vous donner 7 conseils pour obtenir les meilleures images possibles !

  1. CRÉPUSCULE ET AURORE

Gratte-ciel sur la plage de Jesolo, en Italie.

Comme je l’ai déjà répété des milliers de fois, la lumière a une importance fondamentale pour la photographie de paysages telle que vous avez l’habitude de l’imaginer (montagnes, vallées, etc.), et le meilleur moment de la journée pour prendre de remarquables photos est soit le matin à l’aube, soit en soirée juste avant le coucher du soleil. Lors de ces deux moments de la journée, les propriétés de la lumière sont idéales pour la photographie car elle traverse de nombreuses couches de l’atmosphère terrestre, le soleil se trouvant juste au-dessus de l’horizon.

Dans un paysage urbain, les mêmes règles s’appliquent mais elles ont plus d’importance. Dans les villes, les heures médianes du jour se caractérisent par un chaos inné, peut-être bon pour les informations, mais qui est quasiment non-existant lors des premières heures de la matinée. Cette combinaison de lumière solaire douce et chaude reflétée par les fenêtres de verre des bâtiments, ainsi que les rues désertes, constituent un cocktail explosif pour vos images.

Cette combinaison se répète en soirée, lors du coucher du soleil. Elle commence par l’heure dorée et la lumière orangée reflétée par la rue et les bâtiments, mais le meilleur moment est probablement l’arrivée de l’heure bleue. L’heure bleue est le moment où, juste après le coucher du soleil, une atmosphère particulière est créée, la ville commençant à s’illuminer de lumières artificielles et le ciel diffusant un bleu très intense.

Utilisez un bon trépied et une vitesse lente d’obturation pour donner libre cours à votre créativité. 

  1. VOYEZ GRAND MAIS PHOTOGRAPHIEZ LES DÉTAILS.

Lampe noire et blanche à Venise

Comme il arrive pour les paysages naturels, vous aurez tendance à chercher des cadrages et des perspectives mettant en valeur l’immensité et la taille des constructions urbaines, des bâtiments et de la maîtrise architecturale…

Il n’y a rien de mal à ça, mais il est facile de finir par prendre des photos peu originales et peu frappantes. La solution pour créer quelque chose d’original est de se concentrer sur les détails, en pensant petit. Il y a de nombreux contextes dans lesquels vous pouvez observer les avantages de cette technique : pensez aux lampes des rues à Venise par exemple, si simples et pourtant aussi originales et caractéristiques.

  1. RECHERCHEZ DES CONTRASTES

Ballons colorés dans le ciel

La suggestion de créer des contrastes ne signifie pas d’attendre le moment où le soleil est le plus intense et de créer des contrastes de ” chiaroscuro “.

Créer des contrastes dans les paysages urbains signifie de chercher, dans votre ville ou celle que vous visitez, des contextes photographiques ou des éléments architecturaux n’ayant rien du tout en commun et qui créent précisément un contraste [W1].

Un contraste peut être une photo d’une vieille église entourée de tours d’appartements ultra-modernes, ou d’endroits riches et luxueux aux côtés de bâtiments délabrés.

Vous pouvez aussi faire quelque chose de différent sur la base de cet objectif, tel que la photographie d’un enfant assis à côté [W2] d’une personne âgée ou d’un mendiant devant un magasin de luxe.

L’environnement urbain est l’un des meilleurs contextes dans lequel découvrir des contrastes.

  1. ATTENTION AVEC VOS COULEURS

PHOTO 4

Les villes possèdent une merveilleuse caractéristique qui les rendent si dynamiques : outre les contrastes, elles contiennent une multitude de couleurs, malgré le fait qu’elles puissent apparaître très grises et neutres.

Toutefois, afin de les isoler et d’en faire une partie fondamentale de votre image, vous devrez utiliser un téléobjectif.

  1. CAPTUREZ L’ÉNERGIE

Paysage urbain de nuit avec ciel et rivière

Les villes, hormis lors des premières et dernières heures du jour, tendent à être très chaotiques. Vous pouvez utiliser cette caractéristique à votre avantage pour obtenir de superbes images du paysage urbain.

Vous devez essayer d’inclure un sujet humain, ainsi que son activité frénétique, dans les images que vous créez. Pour ce faire, vous devez utiliser une vitesse très lente d’obturation (peut-être un utilisant un filtre neutre), avec une ouverture très étroite. Avec ce type de cliché, vous pouvez créer la trace lumineuse des passants qui marchent et cela vous permet d’obtenir une image sur laquelle on voit l’homme interagir avec son environnement.

  1. CHOISISSEZ DIFFÉRENTES PERSPECTIVES

PHOTO 6

Je vis juste hors de Venise et, comme vous le savez sans doute, il s’agit de l’une des villes les plus photographiées au monde. Malgré tout, lorsque l’occasion se présente, j’essaye toujours de faire une sortie rapide dans la ville pour prendre quelques photos nouvelles et originales.

Mais comment parvient-on à obtenir un cliché innovant et original dans un endroit qui est tellement photographié ?

En réalité, l’astuce est simple : allez dans l’un des endroits les plus évocateurs et caractéristiques du lieu (tout ce que vous avez à faire est de regarder les cartes postales en vente pour savoir immédiatement de quels endroits il s’agit), puis notez où la majorité des touristes se placent pour prendre leurs photos.

C’est fait ? Excellent. Maintenant, pour obtenir quelque chose d’original, vous devez simplement éviter de prendre des photos dans la même perspective et la même position que les touristes que vous avez vu.

Est-ce difficile ? Bien sûr ! Mais si vous arrivez à trouver un point de vue nouveau et intéressant, vous parviendrez sûrement à produire des images originales.

  1. COMPOSITION

visage dans le rocher

Les règles de composition à adopter lorsqu’on photographie des paysages urbains sont les mêmes que celles que vous utiliseriez pour prendre des photos de paysages traditionnels. Vous devez chercher des éléments à prendre en gros plan, ou tirer parti des reflets lors d’une journée pluvieuse, ou utilisez simplement la règle d’or (ou règle des tiers, si vous préférez) au moment de la composition.

CONCLUSION

Je ne vous recommande pas de vous lancer dans la photographie de paysages urbains avec l’objectif de suivre chacun de ces sept conseils. Commencez doucement par sortir plusieurs fois par semaine et concentrez-vous sur un seul exercice à la fois.

Avec du temps et de la persévérance, les résultats devraient facilement arriver et vous pourrez voir la différence en seulement deux semaines.

Alessio Furlan

Photographe indépendant, formateur photo, auteur et bloggeur.

Site Web : www.alessiofurlan.com
Blog : www.tecnicafotografica.net
Facebook : https://www.facebook.com/alessiofurlan.fotografo
Twitter : https://twitter.com/alessiofurlanph
Instagram : https://instagram.com/alessiofurlanph/
Flickr : https://www.flickr.com/photos/alessiofurlanph/

Top
Nos marques