02.09.2015

Photo culinaire : La couleur

02.09.2015

Photo culinaire : La couleur

Je ne pouvais pas évoquer la photo culinaire sans aborder la notion de couleur. Elle est un atour indéniable à la composition de vos photos. Contrairement à d’autres domaines photographiques, la photo culinaire permet de créer toute la mise en scène qui va autour de votre sujet. C’est vous qui choisissez la vaisselle à utiliser, le fond sur lequel photographier, le torchon et les accessoires à placer, etc. Aussi, vous êtes amenés à vous demander si vous ne préférez pas prendre une assiette colorée plutôt qu’une blanche. Mais du coup, quelle couleur prendre ? Va-t-elle bien s’associer avec la couleur de mon fond ? Et les accessoires ? Est-ce qu’ils vont bien se coordonner ?

Ces questions, même si elles se posent de manière inconsciente, vous vous les posez tout de même.

Avec cet article, l’idée est que vous preniez justement conscience de ces choix et que vous fassiez de la couleur un élément à part entière de vos compositions photographiques.

En quoi ce choix est si important ?

  • La couleur va rendre attractives vos images, susciter un intérêt visuel et attiser la gourmandise.
  • La couleur est étroitement liée à l’ambiance de la photo. Vous n’allez pas mettre des couleurs vives et chatoyante pour une ambiance cocoon.

Comment choisir ?

Chaque couleur fait appel à des sensations, renvoie à une ambiance, délivre une émotion. Avant de préparer votre mise en scène, vous devez déjà vous demander quelle ambiance vous aimeriez construire afin de pouvoir faire les bons choix.

Je lie beaucoup les couleurs à la saisonnalité des plats. Un plat d’hiver mijoté sera associé aux couleurs un peu sombres et plutôt neutres – marron, bleu nuit, rouge foncé, gris. Des couleurs qui apportent de la chaleur.

Au contraire, une recette estivale sera plutôt mise en valeur par du bleu turquoise, du vert pomme, du jaune… des couleurs qui apportent de la fraîcheur en somme.

photo1

À chaque saison, ses couleurs, ses ambiances.

Quand ce n’est pas la saison qui m’inspire, c’est le thème de la recette qui va m’aider. Une ambiance japonisante ? Je vais plutôt partir sur du noir, du rouge, du blanc. Une ambiance “Noël”, je pars plus sur du blanc, du doré ou de l’argenté, voir quelques notes de rouge. Je pioche tout simplement mon inspiration avec mes décorations de noël. Et enfin, pour une ambiance halloween, je pars classiquement sur du noir, du orange et je construis mon univers à partir de ce duo. Un brunch anglais ? Je pars sur les couleurs de l’Union Jack. Voici 4 exemples concrets :

photo2

Mariez les couleurs avec bon goût

Mais quelle que soit l’ambiance, vous devez toujours choisir les couleurs par rapport à votre plat pour qu’il soit mis en valeur ! En contraste ou en harmonie, c’est vous qui choisissez ce qui correspond le mieux à votre idée, ce qui vous plait le plus. Car votre mise en scène doit aussi vous plaire.

Pour éviter les fausses notes et marier facilement les couleurs entre elles, vous pouvez vous aider du cercle chromatique ci-dessous.

photo3

Dans sa version simplifiée, comme ici, il représente à la fois les couleurs primaires (le rouge, le bleu et le jaune) et les couleurs secondaires (l’orange, le violet et le vert).

L’harmonie des couleurs se crée par la présence de deux couleurs voisines du cercles (le jaune et le orange, le bleu et le vert). Elle va donner un certain équilibre à l’oeil.

Au contraire, le contraste s’affirme par la présence de deux couleurs opposées (le rouge et le vert, le jaune et le violet). On fait se rencontrer une couleur chaude avec une couleur froide ce qui donne un fort impact visuel.

Si vous ne vous sentez pas très à l’aise avec le choix des couleurs, je vous conseille de commencer avec l’ajout d’une seule couleur, puis deux. Attention à ne pas mettre trop de couleurs. Sauf si cela fait vraiment partie de l’ambiance recherchée, il vaut mieux rester raisonnable et ne pas partir dans tous les sens. Faites vraiment attention aux fausses notes.

photo4

Comment ajouter de la couleur ?

Il y a plusieurs possibilités pour ajouter de la couleur dans votre mise en scène.

  • Le fond, il peut être neutre ou coloré. Partir sur une base neutre est plus simple pour ensuite y ajouter des petites notes de couleur. Si vous faites le choix de prendre un fond coloré, faites-attention à ce que la photo ne soit pas trop chargée. Il est un peu plus difficile de faire les bons choix en partant d’une base qui amène déjà un certain impact visuel.
  • Les tissus et torchons. Il est assez rare que je ne me serve pas de tissus pour apporter de la couleur à mes scènes. Vous pouvez les placer soit en-dessous de votre plat, soit à côté, soit dans le fond.
  • La vaisselle. Une assiette, des couverts, des verres peuvent aussi apporter des notes de couleurs en mettant en valeur votre recette assez facilement.
  • Les ingrédients. Les ingrédients qui rentrent dans la composition de votre recette ou qui racontent une histoire peuvent aussi donner une touche de couleur très appréciable en arrière-plan. Vous pourrez les disposer ainsi dans le fond.

photo5

À gauche, afin d’apporter de la couleur à ces pavlova toutes blanches, j’ai utilisé une assiette colorée ainsi qu’une serviette. Quelques fraises placées sur la scène apportent aussi quelques touches agréables. Vous pouvez aussi imprimer des petits motifs comme je l’ai fait ici avec ce petit fanion rouge à points blancs.

Au centre, j’ai utilisé un fond coloré mais trop violent pour ne pas agresser, ce qui me permet d’ajouter facilement quelques notes de couleurs avec un torchon, des herbes, un bol.

Enfin, sur la photo de gauche, j’ai voulu une scène très sombre. Je suis partie de ma recette pour décliner ma scène : un Sunday aux framboises (rouge), pistaches (vert) et chocolat (noir/marron). Aussi, j’ai surtout utilisé les ingrédients pour apporter mes notes de couleur. 

Quid de la monochromie ?

La monochromie se caractérise par l’emploi d’une couleur unique. Elle ne signifie pas que l’image sera monotone ! Elle apporte une unité visuelle entre votre plat et les éléments qui l’entourent.

Pour réaliser ce type d’image, vous devez partir d’un plat monochrome, sinon, cela ne fonctionnera pas.

Pour éviter une image plate et ennuyeuse, essayez autant que possible de jouer sur les contrastes tons clairs / tons foncés ou couleurs vives / couleurs pastels.

photo6

Pour cette photo, j’ai voulu une ambiance monochrome en partant sur la tonalité beige de ces crèmes au café. J’ai marié accesoires et fond dans des tons plus ou moins sombres afin de faire ressortir ces crèmes. Voyez le nuancier juste en-dessous de la photo qui présente la déclinaison du beige du plus foncé au plus clair. 

Et côté post-traitement ?

Pour mettre davantage en valeur vos photos, n’oubliez pas de passer par la case post-traitement. Sans pour autant revenir sur le sujet déjà longuement traité dans un précédent article sur le blog, n’oubliez pas que la retouche va permettre de sublimer les couleurs, de les intenfier (attention, toujours avec délicatesse !) voir de les modifier un peu.

En effet, il m’arrive parfois de modifier légèrement la colorimétrie d’un élément pour qu’il soit parfaitement raccord avec le reste de la scène. Là, encore, il faut avoir la main légère pour que cela reste naturel.

photo7

Afin d’être vraiment en harmonie avec mon fond, j’ai corrigé légèrement la couleur de l’assiette afin d’être dans les mêmes tons. Pour passer la photo de gauche à la photo de droite, j’ai joué sur la teinte et j’ai travaillé avec les calques afin que seule l’assiette soit prise en compte dans cette correction.

chefNini

Sous le pseudonyme chefNini, Virginie anime depuis février 2008 un blog culinaire du même nom. Elle y partage ses recettes, des articles techniques, des guides d’achat et des tests produits.
Depuis 2011, elle propose ses services de photographe, styliste et créatrice culinaire.
Elle a publié un ouvrage sur la photographie culinaire aux éditions Pearson, ainsi qu’un Almaniak Cuisine chez Editions 365. 

Blog : http://www.chefnini.com
Portfolio : http://virginiefouquet.com/
Facebook : http://www.facebook.com/chefNini/
Twitter : https://twitter.com/chefNini
Instagram : https://instagram.com/chefnini_blog/

Top
Nos marques