21.04.2016

Le soleil, source d’inspiration

Rédigé par:
Gautier Courquin

21.04.2016

Le soleil, source d’inspiration

Le soleil est une source lumineuse naturelle avec laquelle on peut jouer afin de rendre nos photos originales.

Par temps clair, le soleil vous amènera une forte saturation des couleurs ainsi qu’un fort contraste. Lorsque le ciel est voilé/nuageux, la lumière sera diffuse et donc les couleurs moins saturées et le contraste doux.

Le matin, les couleurs sont dans les tons bleus, et le soir dans les tons orangés. Les variations de couleurs sont des moments forts de la journée qui ne peuvent durer que quelques instants qu’il faut capturer au plus vite.

Premier conseil que je pourrais vous donner serait de cadrer de façon à mettre le soleil sur un point de force.

Photo 1

Les point de force sont les intersections des lignes de tiers. Ces points permettent de dynamiser votre image. Vous pouvez retrouver ces lignes sur votre appareil photo mais aussi sur votre smartphone. Pour l’activer dans votre iPhone il vous faut aller dans :

-Réglages

-Photos et appareil photo

-Grille

Vous pourrez ainsi visualiser sur votre appareil en direct les différences de cadrages possibles pour votre photo.

Ensuite, si vous voulez vous servir du soleil au maximum, vous pouvez jouer sur la réflexion. Vous pouvez prendre un réflecteur par exemple. Celui-ci vous débouchera les ombres et est très utile pour faire des photos de portraits par exemple.

Il faut savoir que si vous captez une lumière de face, vous pourrez avoir du flare. Le flare est une aberration optique donnée lorsque la lumière traverse les lentilles de votre objectif et votre diaphragme. Il se crée alors une réflexion qui peut être perçue comme un effet ou une contrainte à gérer, à vous de voir.

Pour éviter le flare : Évitez les réflexions lumineuses dans votre objectif. Vous pouvez utiliser un parapluie par exemple pour protéger votre objectif des réflexions. Vous pouvez également ouvrir votre diaphragme.

Pour profiter du flare : Vous pouvez souffler sur votre lentille afin de faire de la buée. Cela augmentera l’effet de l’aberration et vous aurez un flare amplifié.

Plus votre diaphragme sera fermé, plus l’effet sera présent. Vous pouvez également sous-exposer la scène afin d’avoir de meilleures couleurs dans le ciel et amplifier le flare.

Bien utiliser son diaphragme :

Le diaphragme d’un objectif permet de régler la quantité de lumière qui arrive sur le capteur, mais a également un rôle dans la profondeur de champ : Plus le diaphragme est ouvert, moins vous aurez de profondeur de champ, et inversement. Ici, le but est de jouer avec une source de lumière puissante.

Si vous voulez que le soleil apparaisse plus ou moins bien sur votre photo, vous pouvez modifier votre diaphragme. S’il est fermé, il y aura un effet « star », c’est-à-dire que les rayons du soleil seront accentués, et s’il est ouvert vous aurez plutôt une source de lumière sans « détails ». Ici, les deux photos ont été prises avec mon Canon 600D et fish-eye Samyang ouvert à 3.5, puis fermé à 22.

Photo 2

Photo 3

Sur Smartphone vous pouvez également régler l’exposition de vos photos.

Pour l’iPhone il vous suffit de glisser taper une fois sur l’écran (comme pour faire une mise au point visée) puis glisser votre doigt sur l’écran vers le haut ou le bas pour augmenter/baisser l’exposition de votre photo. L’indicateur est un soleil et vous indiquera l’exposition correcte située au milieu de la barre qui sera affichée. Vous pourrez alors apercevoir plus ou moins le soleil et surexposer ou sous-exposer la scène.

Photo 4

Photo 5

Photo 6

Une fois que vous avez exposé comme vous les souhaitez votre scène, vous pouvez y ajouter des éléments qui peuvent combler des vides. Vous pouvez vous servir d’objets qui vous entourent ou même vos mains par exemple et jouer avec le contrejour. (Photos prises avec l’iPhone 6)

Photo 7

Photo 8

Photo 9

Si vous aimez les photos de couchers de soleil, je vous recommande SUNSET STREAM qui partage de belles photos d’autres utilisateurs.

 

Gautier Courquin

Français

Je suis né au Havre le 22 Mars 1994. J’ai ensuite habité en Afrique du Sud de mes 8 ans à mes 13 ans. Aujourd’hui, je suis à Nice en école d’audiovisuel à l’ESRA Côte d’Azur.

Top
Nos marques