26.04.2016

Un trépied Manfrotto, vu comme un premier rencart

Rédigé par:
Clément Tomasella

26.04.2016

Un trépied Manfrotto, vu comme un premier rencart

Un premier trépied Manfrotto, c’est un peu comme un rencart, une première rencontre avec un inconnu. Son arrivée est toujours redoutée, on prend le temps de le connaître, l’appréhender puis on s’amuse à chercher ses faiblesses et trouver ses qualités.

Arrive l’instant de vérité ; lorsque l’on se rend compte qu’il correspond aux promesses généreusement listées, la suite est synonyme de bonheur et d’amusement. Ne nous reste plus qu’à profiter de chaque instant à ses côtés.

L’effet Manfrotto, c’est un peu ça. Comme pour un premier rencart, le coup de cœur se répercute finalement sur ce fameux trépied. Le face-à-face tant redouté finit par pointer son nez et on y retrouve le même déroulé.

Picture 2

Vient le moment de déplier son précieux. C’est votre première fois, vous appréhendez mais c’est l’épanouissement.

À ce moment précis, une notion de satisfaction vous envahit intérieurement puis vous êtes enfin prêt à faire, ensemble, un joli bout de chemin. Vous vous sentez émerveillé et respectueux face à la qualité indiscutable du produit que vous avez entre les mains et c’est là, là que l’aventure commence.

Si un cliché ne se résumait qu’à l’image finale, ça se saurait. Chaque belle photo a sa petite histoire, ses petites faiblesses et son matériel adapté. Peut-être allez-vous croire à mon histoire d’amour, mais il faut aimer son matériel pour faire de belles photos chargées de sens. Il faut savoir apprécier la légèreté de son trépied, sa finesse et sa précision pour obtenir une image sensuelle et gourmande.

Car oui, si des photos ont des visages, d’autres ont des saveurs et c’est dans un shooting culinaire que j’ai trouvé mon bonheur. Son nom de code : Trépied 055CXPRO4.

Picture 1

Au premier coup d’œil, il a un look d’enfer et sur l’utilisation, c’est à la fois un jeu d’enfant et une atteinte de la perfection en comparaison à tous les trépieds précédemment utilisés au fil des années.

Il a un atout majeur bien spécifique qui m’a plus que convaincu : le fameux système de colonne à 90°. Un critère de choix pour mes deux activités qui se complètent, la photographie culinaire et le tournage de vidéos pour ma chaîne Youtube. Côté photo, c’est un positionnement parfait que j’arrive à obtenir, cela me permet de m’approcher au plus près de ma réalisation et de la capturer sous un angle que j’atteignais difficilement auparavant. Grâce au 055 de chez Manfrotto, mon appareil vient donc se positionner au-dessus de la pièce à capturer mais c’est surtout au-dessus de ma table de travail qu’il peut désormais passer sans difficulté.

Picture 4

Pour ce qui est la vidéo, j’ai parfois des assistants à mes côtés mais le plus souvent, je travaille seul notamment sur les tutoriels réservés à la pâte à sucre. Par conséquent, cette colonne à 90° est alors positionnée de manière à pouvoir mettre une des deux caméras en hauteur également au-dessus de la surface de travail pour enregistrer les détails les plus précis. Cette composition me permet donc de travailler, en appui d’un deuxième trépied, sur un apport d’image précis et pertinent.

Picture 5

L’option 4 sections a été choisie afin de le transporter facilement lorsque je suis en déplacement pour un tournage vidéo. À noter que je travaille aussi avec ce trépied pour réaliser des photos de portrait et je trouve sa hauteur plus que parfaite quand le sujet est debout. Couplé à une bonne rotule, vous pourrez y produire un merveilleux travail.

Picture 3

C’est sur cette fameuse matière que je vais conclure, le carbone. Tous mes précédents trépieds étaient en aluminium ; j’ai donc voulu passer le cap et entamer cette nouvelle découverte après en avoir entendu tant d’atouts. Du coup, aucun doute, choisissez carbone. Stabilité exceptionnelle, légèreté parfaite et une solidité, semble-t-elle, à toute épreuve.

Je n’ai plus aucune crainte sur la qualité du Trépied 055 – 4 sections carbone. Mes anciens doutes se sont dissipés et c’est confiant et heureux, que je suis prêt à poursuivre de jolis tournages et des shootings photos toujours plus passionnants.

 

Matériel utilisé : 055 Trépied à 4 sections en carbone

Clément Tomasella

Français

Clément Tomasella, alias Chef Clément, crée son entreprise en janvier 2012 à la suite de ses études. Il propose des ateliers de cuisine jusqu’à 180 kilomètres autour d’Aix-en-Provence (13) et procède à la création de recettes pour des marques et épiceries fines en métropole et Outre-mer. Également passionné par la photo et la vidéo, il réalise des recettes en vidéos diffusées sur sa chaîne Youtube et prépare actuellement l’écriture de son premier ouvrage de pâtisserie.

Top
Nos marques