14.09.2016

Ce que vous devez emmener avec vous pour la photographie de paysages

Rédigé par:
Greg DuBois

14.09.2016

Ce que vous devez emmener avec vous pour la photographie de paysages

Avec toutes les spécialités existant dans la photographie de paysages, ceci pourrait devenir une trop longue liste, mais il y a quelques considérations de base qui s’appliquent à pratiquement tout type de paysage. Vous voulez pouvoir vous placer dans la scène, avec un éclairage parfait et avoir l’équipement pour réaliser votre vision. Êtes-vous prêt à sortir et à prendre le cliché dont vous avez rêvé ?

Il s’agit de Boar’s Head du côté nord de Hampton Beach sur la côte du New Hampshire. Il y a de bons ensembles de rochers en fonction du niveau de la marée. Ce jour-là, la température était d’environ -12 degrés Celsius et des paquets de neige glacée étaient emmenés par la marée. J’aime la plage lorsqu’il fait près de 0, il n’y a personne !

3 ND et 0,9 Hard GND

f/5, ISO 100, 3,2 sec

3 ND et 0,9 Hard GND

f/5, ISO 100, 3,2 sec

Liste de vérification de préparation pour les paysages.

1) Directions et plan

Cela peut paraître évident, mais vous devez savoir où vous allez et avoir un plan avant de partir pour une mission photo. Ayez toutes les adresses de rues, coordonnées GPS et cartes dont vous aurez besoin, et si vous n’avez pas l’occasion de faire des repérages en personne dans le secteur, faites-le par l’intermédiaire de recherches sur Google Maps / Earth et d’images, pour avoir la sensation de vous y retrouver lorsque vous arriverez sur les lieux et pourrez trouver l’angle auquel vous pensiez. Ayez toutes les applis et guides qu’il vous faudra pour la navigation, les prévisions météo, la position du soleil et des étoiles, ainsi que le calcul de l’exposition. Si vous partez loin ou dans la Nature, emportez une boussole mécanique et des cartes papier pour diminuer les risques qu’un appareil électronique tombe en panne ou perde le signal. Comprenez les risques du lieu et les conditions dans lesquelles vous photographierez, et prenez en compte la sécurité dans votre prise de décision. Ne manquez pas de prévenir quelqu’un de l’endroit où vous partez et quand il devrait avoir de vos nouvelles.

2) Nettoyer l’optique / le capteur d’images

D’après moi, il s’agit peut-être de l’un des éléments les plus importants mais souvent oublié sur la liste de vérification. Il n’y a rien de plus frustrant que de réparer les tâches du capteur sur une image lors du traitement, ou pire, de réparer une grande partie à cause d’une tâche graisseuse sur un filtre ou un objectif. Cela vaut la peine de prendre le temps avant, pour pouvoir traiter vos photos au lieu de les réparer. Assurez-vous de nettoyer les objectifs et les filtres avec lesquels vous comptez photographier avant de les emporter. Souciez-vous de la propreté de votre capteur d’image de manière mensuelle ou avant une séance importante. Assurez-vous de prendre avec vous votre équipement de nettoyage pour pouvoir faire de la maintenance sur le terrain. J’emporte toujours des lingettes à objectif déjà humides, quelques tissus de nettoyage en micro-fibres et un soufflet.

Je voulais vraiment souligner le quai en décomposition sur cette exposition, et j’ai équilibré le ciel avec l’eau et calculé un temps d’exposition pour maximiser les lumières sans rogner un canal. Il s’agissait d’un temps d’exposition de 6 minutes avec les filtres ci-dessous :

Filtres LEE Big Stopper

Filtres LEE Hard-Edge 0,9 GND

3) N’oubliez pas votre trépied !

Pour les photographes de paysages, un trépied est une pièce d’équipement essentielle. Il vous aide à obtenir des vitesses d’obturation plus lentes, ce qui vous donne du coup une valeur d’ISO optimisée et une plus grande profondeur de champ. Vous obtiendrez toujours une image plus propre et plus nette avec un trépied, même à des vitesses d’obturation plus rapides. Ils sont aussi extrêmement pratiques pour composer des images, fournissant un point de référence pour que vous puissiez analyser vos résultats et faire des petits réglages petit à petit. Ils permettent aussi une grande variété d’effets spéciaux, des images à plusieurs images et des panoramas à haute résolution. Que vous conduisiez dans la ville pour prendre un horizon de gratte-ciels, que vous marchiez pendant 8 heures dans la Nature ou que vous vous envoliez vers un pays différent, assurez-vous de prendre un trépied correspondant à votre voyage et qui ne limitera pas votre vision.

4) Télécommande sans fil / Déclencheur souple

Si vous photographiez avec un trépied vous devriez le faire avec une télécommande ou un déclencheur, ce qui vous laissera les mains libres pour utiliser votre appareil et minimiser les tremblements. En limitant votre interaction avec votre appareil photo, elle gardera aussi votre appareil exactement relié à une scène lors du choix des expositions. Elle vous permettra aussi de photographier en mode ampoule, pour avoir un contrôle complet sur votre longueur d’exposition quelles que soient les options de longueur d’exposition de votre appareil. Lorsque je prends des clichés avec de longs temps d’exposition, j’utilise une télécommande sans fil simple parce que je ne veux pas que quelque chose relié à mon appareil puisse souffrir du vent. Mais si je prends plusieurs images à des intervalles fixes, j’utilise un déclencheur souple / intervallomètre que j’attache au pied de mon trépied avec du velcro. Prenez toujours un déclencheur de secours, ou au moins des piles de rechange pour votre déclencheur.

5) Filtres optiques

Pouvoir contrôler la lumière est extrêmement important, et utiliser des filtres d’objectif vous permettra de le faire. Tout photographe paysager devrait avoir un filtre polarisant circulaire dans son sac pour enlever la brume et augmenter le contraste des couleurs. Lorsqu’il est correctement utilisé, vous pouvez diminuer les reflets, mettre en valeur le feuillage, faire ressortir le ciel et contrôler les surfaces avec reflets. Un autre excellent filtre à avoir est celui de densité neutre, qui vous aidera à obtenir des temps d’exposition plus longs pour les effets spéciaux tels que la fluidité de l’eau et le déplacement des nuages dans le ciel. Utiliser une version graduée d’un filtre à densité neutre vous aidera à assombrir uniquement certaines parties de l’image pour vous aider à équilibrer l’exposition et à contrôler les ombres et les lumières. Pour votre prochain voyage, prenez des filtres avec vous pour expérimenter et développer votre créativité. Si vous réalisez de longues expositions dans des conditions lumineuses, assurez-vous de couvrir votre viseur optique ou d’abriter l’ensemble de votre appareil avec un parapluie.

Lever de soleil doré sur un champ de tournesols avec un ciel bleu et des nuages, Co

Lever de soleil doré sur un champ de tournesols avec un ciel bleu et des nuages, Co

6) Objectifs grand angle et téléobjectifs

Nous pourrions parler longtemps sur ce sujet. La réalité est que les photographes paysagers approchent de nombreuses manières les objectifs qu’ils emportent, tous correspondant à leurs besoins spécifiques et leur type de travail. Par exemple, les astrophotographes voudront photographier avec un objectif à très grand angle, avec une large ouverture, afin de saisir le ciel, tandis qu’un photographe de cascades voudra utiliser un téléobjectif pour saisir une partie élégante et unique d’une cascade populaire. Mais en général, ce qui compte est de pouvoir couvrir à la fois les distances proches et lointaines. Emportez un zoom grand angle et un zoom de téléobjectif est une excellente façon de débuter.

7) Batteries supplémentaires / Cartes mémoire

Assurez-vous d’avoir suffisamment de puissance de batterie pour votre appareil et vos accessoires. Il existe de nombreux produits cool pour ce qui est de l’énergie portative, aussi comparez les offres avant de partir pour votre prochain grand voyage. Vous ne voulez sûrement pas non plus manquer de mémoire, alors apportez en en plus !

Au cours des deux derniers mois, j’ai exploré Scotland Road lors de matins brumeux. J’ai trouvé les vaches de nombreuses fois toujours à des endroits différents, et j’ai pris de nombreuses photos d’elles dans le brouillard. Je n’ai jamais obtenu toutefois ce que j’imaginais, aussi je garde un oeil sur la brume tous les matins cette fin d’automne pour réessayer. J’ai trouvé les vaches l’autre matin très près de la route, j’ai brisé quelques branches pour avoir un bon point de vue. L’arrière plan avait l’air joli, et dès que je commençais de prendre des photos, la ligne des arbres s’illumina d’une lumière dorée.

8) Un sac photo organisé

Vous ne voulez pas avoir à fouiller dans votre sac en essayant de trouver quelque chose lorsque la couleur et la lumière sont à leur maximum, aussi vérifiez votre matériel avant de partir. Assurez-vous d’avoir tout, et à la bonne place. Une bonne manière de le faire est de prétendre que vous êtes sur le terrain prêt à préparer votre cliché, et que vous effectuez toutes les étapes nécessaires à la prise de l’image. Cela peut aider à repérer quelque chose que vous auriez oublié.

9) Un équipement approprié

Faites vos préparatifs et comprenez dans quelles conditions météo exactes vous allez photographier, et quel type de chaussures, de vêtements et d’accessoires il vous faudra. De bottes isolantes pour le littoral en hiver jusqu’à des chapeaux à rebords en passant par des manches longues pour les jours d’été intenses, assurez-vous d’avoir l’équipement qu’il vous faut pour continuer de photographier confortablement et en toute sécurité.

J’ai pris celle-ci depuis un rocher de 1,80 m entouré par la mer, et elle était donc un peu sommaire. Ces vagues dans le lointain finirent par m’arriver à la cuisse. Heureusement je les vis venir et je m’y attendais et je pus lever l’appareil photo exactement au bon moment. Il s’agit d’une exposition de 2 secondes.

Filtres LEE Little Stopper

Filtres LEE Hard-Edge 1,2 GND

D’autres choses que vous pouvez emporter :

Eau / Snacks / Nourriture

Lampe torche / Lampe frontale

Équipement de camping

Crème solaire

Parapluie

Poncho

Réchauffe-mains

Greg DuBois

Nord-américain

Venant du Sud-Ouest des Etats-Unis, j’ai fini par trouver domicile à Boston, où je vis depuis 7 ans. Artiste de toute une vie, j’ai travaillé différentes formes d’art. J’ai une formation classique en peinture et une licence de beaux-arts en communication visuelle avec une spécialisation en illustration. J’ai pendant plus de dix ans créé des peintures à l’aide de techniques originales et travaillé dans le secteur de l’art numérique et du graphisme. Avant cela, j’ai travaillé de manière extensive avec la vidéo numérique et un appareil photo de 35 mm. Il y a plusieurs années, j’ai retrouvé la photographie et la passion est rapidement devenue une force irrépressible. Je pense qu’il s’agit de l’expression parfaite, et je la considère comme le point culminant de ma carrière artistique.

Top
Nos marques