14.09.2016

Utiliser un trépied ou non

Rédigé par:
Iain Mallory

14.09.2016

Utiliser un trépied ou non

Il arrive un moment dans le parcours créatif de tout photographe où il doit prendre une décision : est-ce que le fait de posséder un trépied fera de lui un meilleur photographe ? Dans de nombreux cas il s’agira de la dernière pièce du puzzle, ayant déjà dépensé beaucoup d’argent à acheter un appareil, des objectifs et des accessoires. Il est possible que cet équipement ait même été mis à jour plus d’une fois, et pourtant, il y a eu de la résistance à l’achat d’un trépied.

Iain_Mallory_Patanal-3829

Combien de fois avez-vous essayé de poser l’appareil sur un poteau, un sac à dos ou mettre en boule un vêtement, en essayant de fournir une base stable sans utiliser un trépied ; le moment est venu.

Il y a beaucoup de raisons pour attacher un trépied au sac de tout photographe, et vous en connaissez sans doute la plupart, mais en voici quelques unes, au cas où :

  1. Des paysages nets : aussi fermes que vos mains puissent être, elles ne sont sans doute pas aussi solides que le roc et qu’un trépied bien conçu. L’installer correctement fournira une base solide garantissant une parfaite netteté. Votre appareil est verrouillé sur le point de focalisation.
  2. La photographie avec un faible éclairage : lorsque la lumière baisse et que monter la valeur d’ISO ou élargir l’ouverture provoque une vitesse d’obturation lente, les gens intelligents saisissent un trépied. A condition qu’il n’y ait aucun mouvement dans la scène, cela permet aussi de diminuer la valeur d’ISO, diminuant tout bruit possible.
  3. Les longues expositions : souvent dues à un faible éclairage, mais toute situation où la vitesse d’obturateur est trop lente pour que l’appareil soit pris en main mais où il faut produire une image nette nécessite une forme de support, et un trépied est en général la meilleure solution.
  4. Photographie créatrice : j’aime ces clichés de cours d’eau laiteux, coulant rapidement, ou de vagues en train de s’écraser, peut-être des images où les nuages traversent le ciel. Devinez, il y a des chances pour qu’un trépied ait été utilisé.
  5. Photographie de Nature : à moins que vous soyez de la famille de Popeye, utiliser l’un de ces énormes objectifs de 800 mm nécessaires pour les meilleurs clichés rapprochés de la Nature sans un trépied est pratiquement impossible. S’inscrire à la gymnastique ou acheter un trépied sont les seules options.
  6. La macro-photographie : des plans rapprochés très nets des petits éléments de la Nature nécessitent une base solide comme le roc, et ceux qui souhaitent se spécialiser ont besoin d’un outil convenable.

Iain_Mallory_Brazil4852

Enfin convaincu ? Il s’agit à présent de trouver le compagnon idéal pour vos besoins photographiques. Choisissez-en un correspondant à votre style et à vos exigences, léger pour voyager, solide comme le roc pour un appareil DSLR lourd et professionnel, adaptable pour un genre spécifique.

Le facteur sans doute le plus important ici est le poids. La plupart d’entre nous voyagent et comme les compagnies aériennes imposent de strictes restrictions de poids, éliminer quelques grammes est essentiel lorsque l’on veut éviter des frais supplémentaires.

Le trépied doit être homologué pour soutenir aisément votre appareil photo et les objectifs les plus lourds. Toutefois, si vous en choisissez un particulièrement lourd, vous le laisserez chez vous plutôt que l’emporter. Vous avez décidé d’acheter un trépied, mais il est essentiel d’en trouver un qui vous convienne, que vous transporterez vraiment.

Un trépied de la meilleure qualité, solide comme le roc, ne sera d’aucune utilité chez vous, il n’améliorera pas la qualité de vos photos dans le placard où vous rangez votre équipement. Pour qu’un outil soit utile, il faut qu’il soit dans la trousse à outils.

Bien qu’il existe plusieurs options de bonne qualité à bas prix, acheter à bas prix représente souvent une fausse économie. Les modèles mal fabriqués ne résisteront pas aux mauvais traitements ou aux conditions difficiles, et un nouvel achat sera nécessaire avant longtemps.

Iain_Mallory_Patanal-4296

Prochaine étape : aluminium ou fibre de carbone ? Il s’agira d’évaluer l’importance d’éliminer des grammes, car le carbone est léger mais est plus onéreux.

Achetez la meilleure qualité que vous pouvez, c’est le meilleur conseil que j’ai jamais reçu, aussi je le partage à présent.

Donc,

utiliser un trépied ou non,

tôt ou tard, il faut nous décider.

 

Iain Mallory

Anglais

Iain est un ancien militaire, et il a servi en tant qu’adjudant dans le Corps d’entraînement physique de l’armée. Cela lui a permis de devenir très qualifié dans les d’activités aventureuses et de participer à des expéditions partout dans le monde. Il travaille à présent comme photographe et auteur indépendant et il apprécie de rencontrer l’aventure où qu’il voyage. Il rédige son site web de photographie de voyage Mallory On Travel, un guide de voyages d’aventure pour l’aventurier du quotidien par un accro à l’adrénaline.

Top
Nos marques