03.11.2016

Tout savoir pour débuter en photographie d’étoiles

Rédigé par:
Jérémy Janin

03.11.2016

Tout savoir pour débuter en photographie d’étoiles

Pour commencer à photographier les étoiles, il y a plusieurs paramètres à prendre en considération avant de se lancer. Beaucoup en rêvent mais avec les bons outils et conseils vous verrez qu’on peut facilement y arriver et faire justice à ce ciel étoilé à travers des photos.

01

Le spot

La clé est déjà de sortir photographier par une nuit claire, sans couverture nuageuse ou brume et en essayant de viser une nuit où on ne voit pas ou peu la lune. Si on photographie un ciel étoilé par la pleine lune, la luminosité sera si intense que les étoiles ne ressortiront pas aussi bien. L’hiver est idéal pour photographier les étoiles car les nuits froides apportent un ciel plus clair (sous réserve qu’il n’y ait pas de nuages, évidemment).

02

Le matériel

– Un appareil photo doté d’un mode « Manuel » : certains compacts le font, mais dans l’idéal un Reflex ou Hybride. Ça marche aussi avec une GoPro (HERO4 Silver / Black et HERO5 Black) grâce au mode Nightlapse.

– Un objectif grand angle lumineux (f/2.8 ou plus lumineux), même si f/3.5 et plus, fonctionnera, mais nécessitera de monter en ISO.

– Un trépied stable comme le Manfrotto 290 Xtra. Avoir une rotule sur le trépied est primordial pour s’assurer que l’horizon soit bien parallèle et pour avoir la liberté de shooter à l’horizontal ou à la verticale. Le Manfrotto Pixi peut aussi se glisser dans n’importe quel sac et dépanner quand on a pas emmener son gros trépied.

– Prévoyez une lampe frontale, des vêtements chauds + gants et bonnets car rester immobile derrière le trépied de nuit peut vite faire descendre la température du corps.

03

 

04

La technique

Tout d’abord pour photographier les étoiles, il est primordial de trouver un lieu dégagé au maximum de tout source de pollution lumineuse (enseigne éclairée, spots de lumières et lampadaires, éclairage public et autres). La campagne, la côte ou la montagne sont en général de bons endroits pour s’y essayer. Le spot idéal offre une vue magique qui pourra être révélée par la pose longue, et un premier plan à mettre dans sa composition pour donner plus de profondeur à l’image.

Une fois que vous êtes prêts, installez votre trépied de manière stable et passez votre appareil photo en mode Manuel. Je vous recommande vivement d’utiliser le mode RAW de votre appareil pour plus d’amplitude à la retouche une fois importée sur l’ordinateur.

 

Les réglages :

– Utilisez la plus grande ouverture de votre objectif (plus petit chiffre après le “f/”). Par exemple, je shoote en général à f/2.8 même avec un objectif qui ouvre à f/1.4 pour avoir une bonne netteté d’image et que l’arrière plan ne soit pas flou.

– Passez votre objectif en mise au point manuelle et faites le focus à l’infini.

– Augmentez la vitesse d’obturation dans une fourchette comprise entre 10 et 30 secondes selon les conditions de luminosité de la lune et du besoin que vous avez à laisser ouvert.

– Montez les ISO dans une plage entre 800 et 3200 ISO, tout en gardant en tête que plus on monte en ISO plus on aura du bruit (grain) sur l’image donc l’idée est de laisser le chiffre le moins élevé possible.

– Je vous invite à utiliser le retardateur pour déclencher et éviter que votre main ne fasse bouger le boitier au moment du déclenchement.

– Déclenchez et le tour est joué.

05

Photographier des étoiles requiert toujours la même technique en faisant une pose longue. Chaque sortie nécessitera de retrouver les bons réglages mais à force vous aurez vos repères et tout deviendra automatique pour vous. Pour ma part, je shoote très souvent à f/2.8, vitesse de 15 sec et 1250 ISO mais ça n’a rien d’universel. À vous de trouver votre réglage selon les conditions auxquelles vous faites face et surtout ne négligez pas l’équipement pour rester au chaud et un trépied stable comme le 290 Xtra pour s’assurer que l’appareil photo ne bougera pas pendant la pose longue.

 

Happy shooting!

 

Matériel utilisé : 290 Xtra, Kit Trépied à 3 sections en aluminium avec rotule Ball ; PIXI, Trépied de table, noir

Jérémy Janin

Français

*Guest Blogger Novembre 2016 pour Manfrotto*
Je m’appelle Jérémy, je suis blogueur voyage, outdoor, photo et vidéo. Je suis un passionné d’aventure, de voyages et de belles images. Je voue une passion viscérale à la photo et à la vidéo, ne me demandez pas de faire un choix entre les deux, c’est impossible ! Mes terrains de jeu de prédilection sont la montagne et mes voyages, surtout les road trips.

Top
Nos marques